FNORS : Fédération nationale des observatoires de santé

Aficher ou masquer le bandeau home plan du site contacter la FNORS mentions légales acces intranet FNORS
FNORS > ORS > Présentation

Présentation des observatoires régionaux de la santé


26 observatoires régionaux de la santé

Depuis le début des années 80, il existe un ORS dans les 22 régions de France métropolitaine et dans 4 départements d'outre-mer (Guadeloupe, Guyane, Martinique, Réunion).

Une mission : l'aide à la décision

L'objectif des ORS est d'améliorer l'information sur l'état de santé et sur les besoins des populations régionales, dans le cadre d'une mission d'aide à la décision.
Ils contribuent ainsi à mettre à disposition des informations sur la santé, en recherchant les données disponibles, en les validant, en les analysant et en les diffusant, afin de permettre leur prise en compte dans l'élaboration des choix des décideurs (élus, administrations, organismes de protection sociale, établissements et professionnels de santé...).

Des associations à but non lucratif

À deux exceptions près (Guyane et Île-de-France), les ORS sont des associations à but non lucratif, régies par la loi de 1901.
Leurs conseils d'administration s'efforcent d'avoir la meilleure représentation possible des différents partenaires publics et privés du domaine sanitaire et social, associant des représentants de l'administration, des organismes de sécurité sociale, des collectivités locales, de la recherche, de l'université, des établissements et des professionnels de santé, du secteur associatif, etc...

Deux sources principales de financement

Pour l'année 2013, le budget de l'ensemble des ORS est de 15,8 millions d'euros.
La moitié de ce budget provient de l'Etat, essentiellement des ARS (39 % du budget global des ORS). Les conseils régionaux participent à la hauteur de 24,2 % du budget global, les autres collectivités territoriales (conseils départementaux, communes, intercommunalités…) à hauteur de 4,4 %.
Le reste émane de divers financeurs nationaux, régionaux et locaux, tels que les organismes de protection sociale, les établissements de santé publics ou privés, les organismes professionnels, les collectivités territoriales, le secteur associatif...

Des équipes pluridisciplinaires

En 2013, 408 personnes ont été employées dans les ORS, soit 260 équivalents temps plein. D’autres interviennent ponctuellement ou sont prises en charge par d'autres structures, comme les internes de santé publique.
Les équipes se caractérisent par leur pluridisciplinarité : médecins épidémiologistes ou de santé publique, statisticiens, démographes, géographes, sociologues, économistes, informaticiens, documentalistes...

Plus de 3000 études publiées

Les travaux des ORS visent à améliorer la connaissance de l'état de santé de la population régionale, de ses besoins et des équipements sanitaires et sociaux qui permettent d'y répondre. Pour remplir cette mission, les ORS mettent en oeuvre de nombreuses démarches : analyse et synthèse de données disponibles, réalisation d'enquêtes spécifiques, recherches documentaires, conseils, formations, participation à des groupes de travail...
Leur champ d'activité est très large et leurs études portent sur des domaines très variés : études épidémiologiques sur des pathologies (sida, cancers, maladies cardio-vasculaires...) ou sur des facteurs de risque (alcool, tabac, toxicomanie...), travaux sur l'offre et la consommation de soins, sur des populations spécifiques (enfants, personnes âgées, personnes handicapées, personnes en difficulté...), sur des évaluations d'actions ou de structures, sur les relations santé-environnement...
Depuis leur création au début des années 80, les ORS ont publié plus de 3000 études.
La rubrique " Les Publications " sur ce site recense tous les travaux publiés depuis 1995. Elle est accessible en cliquant ici.