FNORS Illustration FNORS

ORS / Observatoires régionaux de la santé

Depuis le début des années 80, les Observatoires régionaux de la santé sont présents dans chacune des régions françaises. Ils sont portés, à une exception près, par des associations à but non lucratif administrées par des personnes issues de la société civile aux profils diversifiés

Une mission : l’aide à la décision dans les régions

L’objectif principal des ORS est d’observer et documenter l’état de santé des populations à l’échelle régionale et aux multiples déclinaisons infrarégionales, dans le cadre d’une mission d’aide à la décision. Ils sont consultés comme experts pour la définition et la mise en œuvre des politiques de santé au sein des régions.

16 ORS membres
de la fédération

+ de
4000
études publiées

Un large champ d’activité

Leurs études portent sur des domaines très variés explorant les différentes dimensions de la santé et de ses déterminants : études épidémiologiques sur des pathologies (sida, cancers, maladies cardio-vasculaires…), sur des facteurs de risque (alcool, tabac, toxicomanie, environnement, travail, modes de vie…), travaux sur l’offre et la consommation de  soins, sur des populations spécifiques (enfants, adolescents, femmes, personnes âgées, personnes handicapées, personnes en  situation de vulnérabilité…), évaluations d’actions ou de structures…

Des méthodologies validées au service de travaux menés en toute indépendance au bénéfice des territoires

Les ORS exploitent des données existantes, en les validant, les analysant et les diffusant, auprès de l’ensemble des parties prenantes du domaine de la santé (élus, administrations, organismes de protection sociale, établissements et professionnels de santé, associations, citoyens…). Ils produisent des indicateurs fiables permettant l’observation en continu de la santé (tableaux de bord…) et les analysent en tenant compte des particularités de chaque territoire. Ils mènent également, des études et des enquêtes tant qualitatives que quantitatives afin d’illustrer des domaines où l’information apparaît insuffisante, voire inexistante. Ils apportent un éclairage aux décideurs par cette observation et en complétant leurs analyses de recommandations spécifiques.

Une pluridisciplinarité des équipes et des approches

Les équipes des ORS se caractérisent par leur pluridisciplinarité (médecins épidémiologistes ou de santé publique et autres professionnels médicaux ou paramédicaux, statisticiens, démographes, géographes, sociologues, économistes, informaticiens, webmaster, documentalistes…) et leur pluralité d’approche (analyses quantitatives et qualitatives).

200
collaborateurs

Un partenariat ancré localement

Selon les ORS, les financements prédominants peuvent émaner soit de l’Etat (Agences régionales de santé en particulier) et services déconcentrés (Direccte, DRJSCS, Dreal …) soit des collectivités territoriales. Des partenaires européens, nationaux, régionaux et locaux (organismes de protection sociale, établissements de santé publics ou privés, organismes professionnels, associations, entreprises) participent également à leur financement.
À noter que certains ORS ont développé des partenariats privilégiés avec le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) ou bien encore avec les Centres Régionaux d’Études, d’Actions et d’Informations en faveur des personnes en situation de vulnérabilité (CREAI).

COORDONNÉES
DES ORS